AU SERVICE DU VIN NO 4

Publié le

 

AU SERVICE DU VIN avril [50%]-2

 

 

96 pages pour ce numéro 4 de "Au service du Vin", (Cliquer sur l'image ci-dessus) avec de nouveaux contributeurs. Encore plus au service du vin, et des consommateurs. Régalez-vous en espérant que ce magazine digital réponde à vos besoins, et joue enfin son rôle de véritable alternativeaux médias du vin existant. 

 

 

 

 

Voici le fichier PDF du magazine. 

 

 

 

Sommaire-NO4.jpg

 

Voici  le sommaire du numéro 4, les différents thèmes traités, en plus des rubriques habituelles (les 3 vins, l'agenda, les accessoires du vin, le blog du mois...). 96 pages au total.

 

 

 

Sans oublier le portrait de vigneron de Miguel Desnerck. A noter un entretien exceptionnel avec Stéphane Derenoncourt, et un entretien dégustation avec le domaine Moulin-Caresse à Montravel. Sans oublier un éclairage sur la décision mûrement réfléchie de Gevrey Chambertin de reporter de 6 mois les   dégustations primeurs de ses vins...un numéro en tous points palpitant.

 

Merci aux contributeurs.

 

 

  Le logo du verre splashé est la propriété de © Benjamin Amadéi.

Commenter cet article

omnitech guides 01/01/2015 12:20

Digital magazines have become really common now and it is a nice idea to have such magazines which have got great info about everything related to wine. I am sure that a lot of people will be happy to go through the content of this magazine which has got everything about wines.

Claude 12/04/2011 10:22


Je viens de découvrir votre site, et je fais référence entre-autres, à l'article concernant les vins d'Australie. Relisez-le et vous constaterez qu'il est écrit...en une sorte de traduction
littérale !
Vous le prenez comme vous voulez, mais j'étais dans une optique constructive.
salutations
Claude, amateur de vins depuis...très longtemps et assez connaisseur de l'Australie.


"Au service du Vin" 12/04/2011 10:33



Claude,


 


Voilà, je comprends mieux. Car votre 1er commentaire était tranché et sans fondement. 96 pages enfoncées pour un article de quelques pages. Amanda Regan est journaliste du vin à Melbourne et
passe du temps dans nos vignobles. Amanda parle bien français mais a plus de mal avec son écriture. elle se fait pourtant aider par un ami traducteur. je comprends bien votre étonnement avec la
façon dont elle exprime ses ressentis à l'écrit.Amanda nous fait le plaisir d'apporter sa contribution et son point de vue, propre à elle. Tous les contributeurs le font d'ailleurs gracieusement.
Alors oui, peut-être son article vous a un peu bousculé, mais de là à descendre l'ensemble du magazine, qui, rappellons-le est gratuit, et je le pense complet, reste totalement inuuste et
injustifié. Même si clairement, il est perfectible.


La presse du vin a besoin d'un vent nouveau en France, tant celle-ci semble inexistante et surtout manquant cruellement de folie, et de passion. Nous attachons beaucoup d'importance à relier les
hommes et les femmes avec le vin vrai, et surtout les vignerons les plus méritants. Nous ne pouvons mettre en avant tout le monde, nous nous donnons tous, une fois encore gracieusement pour
apporter enfin un brin de folie, tout en restant professionnels jusqu'au bout. Prenez juste le temps de télécharger le PDF, de le lire sur Ipad, Ipod ou Iphone via iBOOKS, et revenez vers nous
pour nous donner vos impressions sur l'ensemble de ce magazine.


Merci et à bientôt,


Emmanuel Delmas



claude 12/04/2011 09:15


Bonjour,
j'ai lu quelques pages de votre revue Au service du vin.
C'est étonnat à lire ! on dirait de la tradustion automatique (ex: google translate) faite sur des articles écrits en anglais.. C'est assez "pénible", confus et imprécis...
salutations
Claude


"Au service du Vin" 12/04/2011 10:08



Euh, pardonnez-moi mais là, je ne comprends absolument rien à votre critique. Eclairez-nous, car nous avons besoin d'en connaitre davantage sur votre désirata. Parce
que là, de manière plus qu'objective, c'est bien nous qui risquons d'avoir recours à "Google traduction" pour vous lire, cher Monsieur.


Par ailleurs, il est évident que nous aimons savoir à qui nous avons affaire. Auquel cas, votre "critique" n'a absolument aucune valeur
aux yeux de qui que ce soit...


 



HERCOUET 06/04/2011 10:18


Bonjour,

Bravo pour la qualité de votre travail, pour la qualité de vos articles et de vos photos.

Bon courage. Pensez à nous un de ces jours.


"Au service du Vin" 06/04/2011 18:33



Bonjour, et merci pour ce tout 1er commentaire ! ;-)


Emmanuel Delmas